Un Open Village est une  communauté qui entend développer son autonomie pour améliorer les conditions d’existence de ses membres et qui accepte de partager les connaissances qu’elle a accumulées pour que d’autres à leur tour puissent s’en servir.

 

Les Open Villages partagent un ensemble de caractéristiques :

  • Développement autonome: ils mènent des projets de développement pour améliorer le bien-être et l’autonomie de leurs habitants sur plusieurs dimensions (énergie, alimentation, santé, éducation, eau, logement, …) en exploitant en priorité les ressources dont ils disposent. Ils ne refusent pas les aides mais entendent prendre en main leur destin et faire leurs propres choix.
  • Ecosystème protégé: ces villages bénéficient d’un environnement naturel riche et préservé dans lequel ils puisent l’essentiel de leurs ressources. De ce fait, ils sont extrêmement soucieux de la protection de la nature qui les entoure et qui les fait vivre.
  • Solidarité multiforme: les communautés des Open Villages savent qu’il n’y a pas de développement possible sans solidarité et elles mettent en place des dispositifs afin de s’assurer que tout le monde puisse participer et que personne ne sera laissé derrière. Que ce soit par le partage de savoir faire, ou au travers du développement d’activités génératrices de revenus pour les plus fragiles d’entre eux, ou même de systèmes de crédit communautaire, les Open Villages combattent la pauvreté au plus près.
  • Priorité à l’éducation: l’éducation des enfants mais aussi l’éducation des adultes est une grande priorité des Open Villages. Si ils s’inscrivent volontiers dans le système public, ces villages cherchent aussi à développer des compétences et des savoir-faire spécifiques qui ne sont pas toujours proposées par les écoles gouvernementales. Parfois, cette éducation complémentaire se fait en partenariat direct avec l’école publique, parfois cela prend la forme d’une école communautaire dont les enseignants sont les parents des enfants scolarisés.
  • Focus sur la culture: il n’y a pas de dynamisme collectif possible sans un sens d’appartenance des membres de la communauté. Ce sens est donné par la culture qui est avant tout une ressource vers laquelle chacun se tourne lorsque des choix de vie sont à prendre. Dans les Open Village, la culture est vivante et elle est partagée, transmise des parents aux enfants au travers d’activités et de tâches quotidiennes, mais aussi de fêtes, d’évènements religieux, et parfois même de festivals.
  • Accessibilité aux autres: leurs habitants sont prêts à accueillir des visiteurs et à partager avec eux leur mode de vie et leur savoir-faire. Les Open Villages sont des modèles pour d’autres communautés villageoises qui veulent adopter les mêmes principes pour leur propre développement. Ils sont aussi source d’inspiration pour des citadins attirés par un mode de vie à la fois plus simple et plus riche.

 

Des villages de ce type existent partout dans le monde. Le projet « Tour du Monde 2015-2016 » qui s’est terminé en septembre 2016 a permis d’identifier des Open Villages dans les pays visités. Ces villages forment le noyau d’un réseau qui a vocation à s’agrandir pour permettre des échanges d’expériences et de bonnes pratiques de plus en plus riches et de plus en plus diversifiées.